0 Commentaires

Vedolizumab : traitement contre la maladie de Crohn

Les patients atteints de la maladie de Crohn, responsable de rectocolite hémorragique et d’inflammations intestinales chroniques très handicapantes au quotidien, peuvent désormais compter sur un nouvel espoir de guérison avec la découverte d’un nouveau traitement qui aurait fait ses preuves lors des tests cliniques menés pour démontrer son efficacité.

Ce nouveau médicament dévoilé fin aout 2013, nommé Vedolizumab aurait une action ciblée sur les cellules immunitaires du gros intestin et empêcherait les diarrhées. Les effets secondaires de ce traitement seraient également très limités, contrairement aux traitements déjà existants qui entraînaient de nombreux désagréments comme des maux de tête, nausées ou perte de poids.

Il s’agit donc d’une grande avancée pour la médecine qui redonne un nouveau souffle aux millions de personnes atteintes par cette maladie dans le monde, qui peut entraîner à long terme de graves complications.

Les nombreux risques liés à la maladie de Crohn

La maladie de Crohn est une affection grave qui conduit à d’importantes inflammations intestinales, Résultant d’un important dérèglement du mécanisme des bactéries intestinales dans le système digestif, cette maladie entraîne de violentes douleurs au ventre et dans les cas les plus graves, des occlusions intestinales, une malnutrition, une ablation partielle des intestins et même le cancer du côlon.

Cette pathologie d’origine auto-immune est donc un véritable handicap au quotidien pour tous les patients qui en sont atteints et constitue un grave danger pour leur vie, car entraînant de nombreuses complications médicales.

Comment agit le vedolizumab ?

Le vedolizumab représente donc un immense espoir pour tous les malades et les tests déjà menés s’avèrent déjà très encourageants quant à son efficacité.

Takeda vedolizumabAinsi, ce traitement est novateur dans son action ciblée qui s’attaque uniquement aux bactéries et fait appel aux anticorps du patient pour lutter contre la maladie. Administré au patient par intraveineuse, ce médicament s’attaque directement aux cellules de type immunitaire dans le corps qui sont responsables de la production de cytokines (protéines) qui abîment le gros intestin et engendrent de violentes diarrhées. Aussi, outre l’absence d’effets secondaires habituels et relatifs aux traitements déjà existants, le vedolizumab protège aussi le patient contre l’affaiblissent du système immunitaire et prévient donc l’apparition de nouvelles infections.

Le médicament testé sur près de 3000 patients sur une durée de un an ont montré des signes positifs au traitement au bout de six semaines. Le laboratoire japonais Takeda, en charge financièrement des essais cliniques a donc d’ores et déjà sollicité la mise sur le marché de ce médicament qui redonne espoir aux patients atteints de la maladie de Crohn, au nombre de quatre millions de personnes dans le monde. L’autorisation de mise sur le marché dépendra donc de la décision des agences du médicament américaine et européenne.

Prénom :
Email * :
* champ obligatoire.

.

Leave a Reply