0 Commentaires

Symptomes de la Maladie de Crohn

Maladie de Crohn - SymptomesAu début de la maladie, il est difficile pour les médecins d’identifier clairement les symptômes. Elle est plus facile à détecter lorsqu’elle s’est installée depuis quelques mois ou même quelques années. Certains des symptômes de la maladie de Crohn peuvent être caractéristiques d’autres maladies ou infections d’où la difficulté de poser un diagnostique précis et de ne pas se précipiter dans le bilan médical.

On peut considérer d’une part les symptômes intestinaux de la maladie de Crohn et d’autre part les symptômes extra-intestinaux.

 Symptômes intestinaux :

  •  diarhee maladie crohnDiarrhée : Si vous êtes constipé un jour et que le lendemain vous avez la diarrhée, vous souffrez surement de ce que les médecins appellent une « fausse diarrhée ». C’est un phénomène plutôt normal, car les selles liquides (diarrhée) arrivent secondairement à la constipation alors que les diarrhées continuelles sans précédent de constipation et supérieures à 250g par 24 heures sont signes de « vraie diarrhée ».
  • Crampe : Les douleurs abdominales qui ressemblent à des crampes sont les facteurs associés généralement aux diarrhées. Elles s’intensifient en fonction de l’évolution et du stade de la maladie.
  • Complications péri-anale : L’anus et la région péri-anale sont révélateurs de la maladie de Crohn car ces parties du corps sont sensiblement touchées par des abcès, des fissures ou encore des fistules.
  • Occlusion intestinale : Les ballonnements et douleurs après les repas, suivis de vomissements sont signes d’occlusion intestinale. Les aliments ne trouvent plus d’issue par la défécation, le système se bouche et surviennent alors les vomissements. C’est une situation grave qui nécessite d’urgence une intervention chirurgicale.

 Symptômes extra-intestinaux :

Le corps dans son ensemble souffre face à la maladie de Crohn et les intestins ne sont pas les seuls à être touchés.

  • Anorexie : Les patients (souvent les enfants) refusent de se nourrir de peur d’être malade, survient alors une forme d’anorexie avec une perte considérable de poids.
  • Asthénie : Une grande fatigue est ressentie lors de poussée évolutive de la maladie. Même sans effort préalable, les patients se sentent considérablement affaiblis et empreints d’une fatigue profonde.
  • Fièvre : La fièvre pouvant atteindre les 40°C peut être remarquée chez certains patients.
  • Vitamines : La perte de poids, la dénutrition ou le manque de vitamines suite à l’évolution de la maladie, doivent être compensés d’une autre manière que par l’ingestion d’aliment.
  • Ulcération : En dehors des intestins, il peut être remarqué des ulcérations au niveau de la bouche semblables à des aphtes, ainsi qu’au niveau de l’œsophage, de l’estomac et du duodénum.
  • Douleurs articulaires : Depuis quelques années, il est constaté que les malades souffrent également de rhumatismes articulaires au niveau des genoux, des chevilles, des épaules, des coudes et des poignets.
  •  Aspects cutanés : Les symptômes de forme cutanée se manifestent lors de poussée évolutive de la maladie de Crohn. Le plus remarqué chez les patients est l’érythème noueux : sensible, rouge violacé, il se forme sous la peau, au niveau des jambes ou encore des avant-bras.
  • Aspect oculaire : La maladie peut également affecter les yeux en provoquant des douleurs lors d’exposition à la lumière ou déclencher une inflammation de l’iris.
  • Les urines : Une fistule entre l’intestin grêle et la vessie peut entrainer des infections urinaires avec ou sans fièvre et engendrer une émission de gaz et de selles non pas par l’anus, mais par les voies urinaires. Les calculs rénaux sont des symptômes fréquents lors de la maladie de Crohn. Une hydratation et un régime approprié permettent d’éviter l’apparition de ces symptômes.

 

Prénom :
Email * :
* champ obligatoire.

.

Leave a Reply