0 Commentaires

Le lavement baryté

lavement-baryte-double-contrasteIl s’agit d’une radiologie permettant d’avoir une image fixe de l’intérieur du corps mais plus précisément du colon, par l’émission de petites radiations contrôlées. Le lavement baryté permet de détecter les anomalies liées à la maladie de Crohn.

La région concernée est toutefois assez restreintes, car le lavement baryté ne concerne que le rectum, le colon et une partie de l’intestin grêle. Le lavement baryté peut être soit en simple soit en double contraste.

La préparation

Il faut suivre un régime sans résidus durant les 3 jours précédents le lavement. Il faut éviter les légumes, la salade, le pain frais, les pâtisseries, le lait et les boissons gazeuses. Les aliments gras et riches en fibres sont donc à proscrire.

Les aliments autorisés sont le café, le thé, le jus de fruit sans pulpe, les biscottes, le pain grillé sans beurre, le bouillon sans les légumes, les viandes et jambons grillés, les œufs bien cuits, les pates et les gruyères.

A la veille de l’examen, il faut prendre un laxatif pour tout évacuer dans l’intestin et prendre les 4 comprimés du laxatif après le dernier repas.

Le jour de l’examen, il faut être à jeun et ne boire au maximum  qu’un-demi litre d’eau sans rien manger. La cigarette est à éviter.

La technique

lavement-baryteCette opération étant délicate, un antispasmodique ou un calmant est administré au préalable par intraveineuse. La baryte qui est un liquide de contraste opaque va tapisser les parois de l’intestin pour assurer une plus grande visibilité.  La baryte d’environ 400 ml va être introduite dans le colon par voie rectale.

Le liquide doit être retenu pendant environ 10 minutes. De l’air va également être introduit pour gonfler le colon. La baryte et l’air vont être mélangés soit par quelques mouvements de la table soit par des mouvements effectués par le patient avec les directives du médecin.

Le patient, placé sur la table de radiographie va recevoir des radiations. Une plaque à pellicule spéciale va capter les rayons X. L’image sera ensuite projetée sur un écran et le médecin prendra quelques clichés qu’il observera plus tard.

Lorsque le lavement est fini, le patient pourra évacuer son colon. Les selles seront logiquement blanchâtres. Il est fortement recommandé de boire beaucoup d’eau les jours qui suivent cet examen. Des ballonnements peuvent survenir, souvent dus à l’air introduit, mais ils restent sans gravité. Si d’autres examens doivent être faits, le patient devra prévenir qu’il a subi un lavement baryté au médecin concerné.

Prénom :
Email * :
* champ obligatoire.

.

Leave a Reply