0 Commentaires

L’IRM ou le scanner pour dépister la maladie de crohn

La maladie de Crohn doit faire l’objet d’un dépistage afin de prescrire le traitement adéquat et de réduire les risques de complications. Les nouvelles techniques d’imagerie médicale sont diverses mais elles requièrent certaines précautions à prendre en compte avec un spécialiste, avant tout prise de décision.

L’IRM

irm pour detecter crohnL’IRM est l’imagerie de résonnance magnétique. Cette technique utilise les ondes électromagnétiques pour exciter les protons du corps humain. C’est une imagerie médicale qui permet de visualiser les tissus mous. On n’utilise pas de rayons X ce n’est donc pas nuisible à la santé. L’examen n’est absolument pas douloureux, mais reste un peu bruyant. Certaines restrictions doivent être prises en compte. L’IRM ne peut pas s’effectuer sur une personne ayant un stimulateur cardiaque, une agrafe suite à un anévrisme, des éclats de métaux ou de balle dans le corps…

L’entero IRM

Pour les patients atteints de la maladie de Crohn, l’entéro-IRM consiste en une analyse fine de la muqueuse et de la paroi intestinale. Il permet ainsi de détecter les segments de l’intestin atteints par la maladie et de mesurer leur étendue. L’IRM associé à un produit de contraste non iodé, donc réduisant les risques d’allergies, permet de voir plus précisément les abcès, les inflammations, les tumeurs, les ulcères et les fistules qui sont des complications de la maladie de Crohn.

Les inconvénients résident dans la résolution moins performante que celle du scanner. L’IRM est moins accessible au public notamment à cause de son coût assez élevé.

Le scanner

Le scanner a été utilisé depuis bien longtemps et a déjà fait ses preuves par la résolution spatiale très élevée de ses images.

Le scanner, aussi appelé tomodensitométrie, permet d’avoir une image transversale du corps, à l’aide des rayons X. Pour ce faire, le patient est placé sur une table et introduit dans l’anneau. Un produit de contraste peut être injecté pour améliorer la visibilité. Le scanner multi-détecteur permet d’avoir une vue d’ensemble de la cavité abdomino-pelvienne en quelques secondes donc de détecter la maladie de Crohn et éventuellement les complications présentes.

Cependant, les rayons X ont des effets nocifs sur l’organisme. Les effets aléatoires et les effets déterministes qui apparaissent immédiatement sont nombreux. Le scanner est totalement déconseillé aux femmes enceintes car les nouvelles cellules sont extrêmement sensibles aux rayons X. Les risques de l’utilisation du scanner peuvent être réduits par une exposition contrôlée.

Chacun est libre de choisir la technique qui lui convient le mieux. Il est indispensable de consulter votre médecin en cas de doute et de suivre ses conseils.

Prénom :
Email * :
* champ obligatoire.

.

Leave a Reply